LE MAG J&A

LE MAG J&A

Imagination Machine, le startup studio nantais de Rob Spiro, lève 4,5 millions d’euros

Deals /01 octobre 2019

Imagination Machine vient de lever près de 4,5 millions d’euros auprès du Fonds French Tech Accélération, plusieurs entreprises régionales et ses investisseurs historiques. Son objectif : lancer une vingtaine de startups Tech for Good d’ici quatre ans.

Imagination Machine vient de lever près de 4,5 millions d’euros auprès du Fonds French Tech Accélération, plusieurs entreprises régionales et ses investisseurs historiques. Son objectif : lancer une vingtaine de startups Tech for Good d’ici quatre ans.
 
C’est l’un des acteurs de référence de l’écosystème startup nantais, rendant le territoire encore plus attractif (qu’il ne l’est déjà) grâce à la popularité de son fondateur et la région lui rend bien ! Imagination Machine, le startup studio de l’entrepreneur à succès américain Rob Spiro, annonce que sept entreprises régionales de renom ont décidé d’investir aux côtés du Fonds French Tech Accélération, géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir, à l’occasion d’une nouvelle levée de fonds de 4,5 millions d’euros.
 
Un témoignage de confiance de la part des groupes Eram, Dubreuil, Cetih, Idea, Armor, Ocean, ainsi que quelques dirigeants de magasins Leclerc locaux, qui accompagneront la structure dans son développement sur le territoire français, mais aussi et surtout dans la création d’une vingtaine de startups Tech for Good dans les quatre prochaines années, avec un rythme de quatre à six jeunes pousses par an.
 
“À travers leur investissement dans Imagination Machine, la BPI et les ETI régionales délivrent un message très fort : la conviction profonde que l’entrepreneuriat est une clé pour la construction d’un avenir plus sain, plus soucieux des individus, plus respectueux de l’environnement”, se réjouit Rob Spiro, fondateur d’Imagination Machine. Une annonce qui fait écho à la stratégie d’Imagination Machine depuis sa création, en 2017. Celui qui a arrêté son activité d’accélérateur début 2019 pour se concentrer sur son startup studio, a toujours eu un intérêt très marqué pour les sociétés qui ont un véritable impact écologique ou social.
 
Les startups développées en interne reposent en effet généralement sur des innovations de services dont l’utilité se révèle concrète pour une grande part de la population. C’est par exemple le cas de Vite mon marché, un service de livraison à domicile de produits alimentaires frais et locaux, qui levait 2,3 millions d’euros en juillet dernier, de Jho, qui commercialise des protections hygiéniques en coton 100% bio, ou encore de Beem, une solution qui permet de produire et consommer de l’électricité verte à domicile. Trois jeunes pousses qui font partie des 12 startups lancées par Imagination Machine en moins de trois ans.
 
Grâce à ce nouveau tour de table, Imagination Machine dispose désormais d’un budget de 200 000 euros maximum par project, et prévoit d’augmenter les salaires des entrepreneurs qui viendront co-fonder les jeunes pousses. Également, le startup studio va intégrer une agence de développement « in-house » afin d’accompagner la croissance de ses startups. Le tout avec un objectif bien clair : faire en sorte « que la moitié d’entre elles parviennent au stade de « product/market fit» et de « scaling » », conclut Rob Spiro.
 
Conseil juridique Joffe & Associés : (Thomas Saltiel & Antoine Lamy conseillent BpiFrance)