LE MAG J&A

LE MAG J&A

Aura Aero boucle une levée de fonds pour industrialiser son avion éco-responsable

News /09 February 2021

LE JOURNAL DES ENTREPRISES

 

Le constructeur aéronautique Aura Aero (40 salariés, CA: non communiqué) vient de réaliser une levée de fonds, dont le montant n’a pas été dévoilé.

 

L’opération inclut une prise de participation d’Innovacom, société de capital-innovation spécialisée dans les technologies du numérique. Elle permet à Aura Aero de boucler le financement de son programme d’avions éco-responsables Integral. La société créée en 2018 va pouvoir lancer la mise en place de la chaîne d’assemblage et de ses outils industriels. Aura Aero indique avoir déjà reçu 100 commandes dont 4 fermes de son avion Integral R (propulsion thermique), actuellement en phase de certification, et programme les premières livraisons pour la fin 2021. La version S, destinée à équiper les écoles de pilotage verra décoller son prototype l’été prochain. La levée de fonds va aussi permettre le développement d’une version électrique, Integral E, avec la mise en place d’un banc d’intégration de la chaîne de propulsion électrique.

 

LA LETTRE M

 

Aura Aero fait entrer Innovacom à son capital

 

La société aéronautique toulousaine Aura Aero, qui a effectué avec succès mi-2020 le premier vol public de l’Integral R, son avion biplace de voltige, lève des fonds.

 

L’entreprise de quarante salariés, basée à Francazal, intègre à son tour de table – pour un montant non communiqué – Innovacom (1 Md€ investi depuis 1988), société de capital-innovation indépendante spécialisée dans les technologies du numérique. L’opération doit lui permettre de financer son programme Integral ainsi que la mise en place de sa chaîne d’assemblage et de ses outils industriels. Les premières livraisons d’Integral R (propulsion thermique), actuellement en phase de certification, doivent avoir lieu fin 2021. Cent appareils ont d’ores et déjà été commandés. La version S de l’avion, destinée à équiper les écoles de pilotage, pourrait voir son prototype certifié en fin d’année. Le tour de table permettra par ailleurs de financer le développement d’une version électrique, baptisée Integral E.

Un programme sécurisé

« Avec l’arrivée au capital d’Innovacom, le programme Integral est maintenant totalement lancé, se réjouit Jérémy Caussade, président d’Aura Aero et cofondateur avec Wilfried Dufaud et Fabien Raison. Cette nouvelle étape nous permettra de sécuriser le financement de l’avion jusqu’au lancement de sa version électrique. » De son côté, Jérôme Faul, Managing Partner d’Innovacom, vante la mise en place d’un « processus de conception/fabrication entièrement numérique, ce qu’aucun constructeur d’avions au monde n’a fait pour l’instant, au service de la transition environnementale de l’industrie aéronautique ».

 

LES ECHOS

 

Innovacom mise dans le « Tesla » des airs

 

Fondée en 2018 par trois ex-Airbus, la société Aura Aero ambitionne de mettre sur pied toute une gamme d’avions électriques.

 

Se basant sur un développement de ses appareils 100 % numérique de l’idée jusqu’au premier exemplaire (offrant économie et rapidité de conception), elle a ainsi créé deux premiers biplaces thermiques, l’Integral S (voltige) et l’Integral R (formation). Ces derniers ont effectué leurs premières heures de vol et sont en cours de certification, alors que 100 commandes ont déjà été passées. Ces deux avions, vendus 315 000 euros HT hors option, ont été conçus pour ac-cueillir une motorisation électrique qui devrait elle-même être opérationnelle d’ici 18 mois. Innovacom participe à ce programme de développement de plusieurs millions d’euros afin de permettre à Aura Aero de pérenniser ses projets jusqu’à l’obtention de la certification auprès de la DGAC et de l’AESA – ce qui ouvrira la voie de l’industrialisation. Cette étape industrielle, prévue pour le courant de 2021 sur l’ancienne base militaire de Toulouse-Francazal, nécessitera une nouvelle levée bien plus importante et de nombreux recrutements, alors que l’entreprise emploie aujourd’hui déjà 40 collaborateurs. A terme, Aura Aero ambitionne de fabriquer des avions électriques de transport régional d’une capacité maximum de 19 passagers (seuil nécessitant une certification différente).

 

Innovacom : Jérôme Faul • Conseil juridique investisseur : Joffe & Associés (Thomas Saltiel)

 

partager sur