LE MAG J&A

LE MAG J&A

Duralex Peintures se colorie avec un homologue

News /05 October 2020

CF NEWS – PAR 

 

Le fabricant francilien de peintures de spécialités générant 6 M€ de revenus est cédé par son fondateur Xavier Sebaux, Bpifrance et Siparex à Haghebaert Frémaux, un acteur familial de la peinture.

Duralex Peintures ouvre une nouvelle page de son histoire actionnaire avec un autre industriel. Le fabricant francilien de peintures de spécialité a connu deux LBO successifs. Le premier a été structuré, en 2006 par Initiative & Finance détenant environ 2/3 du capital. L’investisseur a cédé l’intégralité de sa participation en 2015 à Xavier Sebaux, le dirigeant depuis 2009, nouvel actionnaire majoritaire. Un duo de financiers minoritaires, Bpifrance et Siparex , participent au montage en injectant chacun 1,5 M€, en actions et obligations convertibles (lire ci-dessous). Des réflexions sur l’évolution de l’actionnariat ont été mené, en 2019, pour aboutir sur le lancement d’un process d’enchères par l’équipe de Mazars Corporate Finance à la fin de l’année dernière. « Nous avons centré notre recherche sur des industriels français et européens. Plusieurs offres ont été remises avant le confinement et confirmées après grâce a la bonne résistance du positionnement de Duralex », indique Matthieu Boyé, associé de Mazars de Corporate Finance. Par la suite, en plein confinement, Haghebert Frémaux, un acteur familial de la peinture, a formulé une proposition mieux-disante. Il rachète 100 % des titres de Duralex Peintures auprès de Xavier Sebaux, Bpifrance et Siparex.

 

Un impact limité du Covid-19 sur les comptes

 

Xavier Sebaux Duralex Peintures

 

Xavier Sebaux, Duralex Peintures

 

A l’issue de l’opération, le dirigeant conserve son poste et assurera une période de transition comprise entre 12 et 24 mois. Créé en 1960 et basé à Bobigny en Seine-Saint-Denis, Duralex Peintures fabrique des peintures bâtiment pour les professionnels et plus particulièrement des peintures techniques spécifiques au sol et toiture. Son portefeuille de clients comprend des distributeurs indépendants et des réseaux intégrés des principaux fabricants de peinture couvrant principalement l’Ile-de-France. Il a généré, l’an dernier, un chiffre d’affaires d’environ 6 M€. Ce chiffre ne devrait pas être amené à baisser en raison du redémarrage très important de l’activité, les mois qui ont suivi le confinement. Cette acquisition permet à Haghebaert Frémaux – implanté à Villeneuve d’Ascq dans le Nord – de bénéficier de synergies importantes tant au niveau des produits, que de la clientèle et du maillage géographique. Elle est financée en partie par une dette obligataire fournie par le fonds IRD Gestion. Le groupe familial dirigé et détenu par Guillaume Frémaux se spécialise dans les peintures industrielles pour des revenus supérieurs à 12 M€ l’an dernier.

 

Les intervenants de l’opération DURALEX PEINTURES

partager sur