LE MAG J&A

LE MAG J&A

Supli commande un premier tour

News /12 February 2021

CF NEWS – Par 

 

L’application qui facilite la prise de commande et la communication entre les fournisseurs et les restaurateurs lève 1,2 M€ auprès d’Axeleo Capital, Kima Ventures et de business angels.

 

Parmi les acteurs de la gestion des commandes entre restaurateurs et fournisseur, le parisien Supli a levé, discrètement, en avril dernier 1,2 M€ auprès du VC lyonnais Axeleo, qui a mobilisé Axeleo Capital 1 pour un ticket d’environ 300 K€ ainsi que trois fonds de Hi Inov (FPCI SNCF DV 2, Hi Inov 2 et Hi Inov Evergreen) pour 175 K€ dont il a obtenu la gestion de la poche d’amorçage (lire aussi..). Kima (Kima Ventures II) a apporté 150 K€ et des business angels  le solde 10 K€ à 50 K€. 800 K€ sont apportés par Bpifrance. Fondé en 2017 par Antoine Gutierrez, un banquier de formation, Glenn Allogho un ingénieur polytechnicien qui a codé pour BeNext ou Bazarchic et Romain Rousselet fort d’une expérience dans le groupe Bocuse, le développement initial a été financé par leur ressource propre.

 

Simplifier la gestion des commandes

 

Romain Rousselet, Supli

 

« Je suis parti travailler pour le groupe Bocuse en Chine il y a déjà cinq ans, explique Romain Rousselet. Parmi mes missions il y avait l’approvisionnement et je passais de 20 à 30 minutes tous les soirs à faire les commandes alors qu’on avait une carte bloquée sur six mois et qu’on commandait toujours les mêmes produits dans les mêmes quantités. En regardant le marché français qui compte 250 000 restaurants et plus de trente milliards d’achats alimentaires par an, je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire. » Comme son concurrent allemand Choco, Supli simplifie la gestion des commandes pour les restaurateurs en les centralisant sur sa plateforme et en leur permettant d’avoir un contact direct avec les fournisseurs via un chat. Il compte désormais plus de 10 000 entreprises et 250 fournisseurs mais garde son chiffre d’affaires confidentiel. L’application est gratuite pour les restaurateurs et les fournisseurs paient un abonnement mensuel de quelques centaines d’euros, pouvant évoluer en fonction du volume des commandes passées via l’application. Afin de séduire les fournisseurs, Supli leur fournit un annuaire de restaurateurs leur permettant de les démarcher.

 

Les intervenants de l’opération SUPLI

 

 

partager sur