LE MAG J&A

LE MAG J&A

HUMAN & WORK POURSUIT SA CONSOLIDATION

Actualités /14 mai 2020

https://www.cfnews.net/L-actualite/LBO/Operations/Build-Up/Human-Work-poursuit-sa-consolidation-329527

PAR | 06 mai 2020

 

Le groupe de ressources humaines réunissant Stimulus, Nexmove et Equilibres et 17 M€ de revenus acquiert le reliquat des activités de Psya, dont il s’était déjà arrogé les filiales italienne et espagnole l’an passé. 

 

Human & Work continue de fédérer autour du capital humain au travail. Fondé en 2016 par David Mahé, ce groupe de ressources humaines coiffant le cabinet de conseil spécialisé dans la santé psychologique au travail Stimulus, le spécialiste des trajectoires professionnelles Nexmove et le pionnier de l’égalité homme-femme Equilibres, met la main sur les activités françaises de Psya, dont il avait déjà acquis en 2019 les filiales espagnole et italienne (lire ci-dessous). Si le chiffre d’affaires de la cible reste confidentiel, l’objectif serait pour Human & Work d’atteindre 25 M€ de revenus à la fin de l’année (contre 17 M€ l’an passé), en tablant sur une croissance majoritairement apportée par les activités de Psya. GeneoBpifrance et NCI, au capital du groupe depuis son MBO bis l’année dernière (lire ci-dessous), réinvestissent en obligations convertibles pour financer près de la moitié de cette acquisition. Les grands équilibres du capital restent toutefois inchangés puisque le président du groupe David Mahé et 23 managers, qui détenaient 60 % avant l’opération, restent majoritaires.

 

De fortes synergies

François Picarle, GENEO Capital Entrepreneur

François Picarle, GENEO Capital Entrepreneur

 

De son côté, l’actionnariat de Psya était intégralement entre les mains de Jean-Marie Gobbi, qui profite de l’opération pour laisser les rênes de l’entreprise qu’il avait créée en 1997. La société basée à La Défense et disposant de 7 bureaux régionaux est intégrée à Stimulus, qui en reprend la direction et devrait faire disparaître la marque. « Psya et Stimulus affichaient des synergies évidentes en termes de savoir-faire, d’implantations géographiques et de portefeuilles clients », indique David Mahé. Constituée d’environ 70 collaborateurs assurant des prestations de soutien psychologique et social, la cible offre en effet de fortes complémentarités à Stimulus, pionnier dans l’évaluation des risques de la santé au travail. Le groupe Human & Work affiche dorénavant une expertise globale sur le conseil en amont et en aval des crises grâce à 200 salariés (sociologues, psychologues, ergologues, etc.) chargés d’accompagner plus de 1000 entreprises clientes. « Cette acquisition constitue une étape supplémentaire dans le plan de développement international de Human & Work et permet au groupe de devenir le leader européen sur le marché en croissance du capital humain au travail », souligne François Picarle, associé chez Geneo Capital Entrepreneur.

 

Direction l’Allemagne

David Mahé, Human & Work

David Mahé, Human & Work

 

L’intérêt du groupe se porte dorénavant vers le marché allemand, sur lequel il entend se mettre en quête d’acquisitions dès le deuxième semestre. « Pour continuer à accompagner nos clients, nous avons besoin à la fois d’une expertise de haut niveau et d’une capacité de déploiement significative à l’échelle européenne », justifie David Mahé. Celui-ci garde en ligne de mire un chiffre d’affaires de 50 M€ en 2023, en misant sur de nouvelles niches comme celles du coaching d’entreprises ou de l’optimisation du travail, adressé depuis fin 2019 par sa nouvelle entité LightFeet. Un objectif qui pourrait même être atteint plus rapidement que prévu, en raison de l’accélération de son activité ces dernières semaines. Après avoir aidé ses clients à lutter contre les effets du Coronavirus en organisant des webinars et du soutien psychologique et social aux salariés confrontés au confinement, le groupe s’attache en effet à proposer une nouvelle offre permettant de traiter les conditions de déconfinement, de mettre en place des diagnostics pour évaluer la santé des salariés et de les aider à recréer du lien social.

 

Conseil Juridique : Joffe & Associés |Romain SOIRON et Paddy PASCOT sur les aspects corporate M&A ; Virginie DAVION et Clémentine LEMASSON sur les aspects fiscaux