Next Gen : Joffe & Associés coopte deux nouveaux associés à Paris

Retrouvez notre communiqué de presse ici.

 

Joffe & Associés est ravi d’annoncer la promotion de Camille Malbezin et d’Alvyn Gobardhan au rang d’associés. Ces nominations illustrent la croissance continue et dynamique de Joffe &  Associés et sa capacité à valoriser la nouvelle génération.

 

Ayant rejoint Joffe & Associés en 2019 puis promu au rang de Counsel en 2022, Alvyn a rapidement gagné la confiance de clients prestigieux grâce à son expertise en droit commercial, couvrant des domaines tels que les contrats commerciaux, le droit de la distribution et les pratiques commerciales.

Véritable business partner de ses clients, il contribue activement au développement de leurs activités, à la sécurisation de leurs accords et à la défense de leurs droits.

 

Alvyn intervient dans des secteurs variés et conseille des acteurs français et internationaux, notamment de l’industrie du sport, mais aussi des fournisseurs de produits de luxe et cosmétiques. Récemment, il a joué un rôle clé dans la négociation et la conclusion d’accords d’envergure et a été distingué par le Legal 500 pour son expertise dans les secteurs du sport et du luxe.

Camille, qui a rejoint Joffe & Associés en 2012, a su, forte de son expertise juridique sectorielle et de son approche deal makeuse, faire grandir les équipes du Cabinet et accompagner ses clients dans leur croissance. Son association est une reconnaissance de son parcours et de son implication auprès d’une clientèle d’excellence.

 

Camille a acquis une solide expertise en capital-investissement, du venture aux opérations de LBO/MBO, couvrant des secteurs d’activités diversifiés. Elle accompagne des entreprises innovantes dans leurs problématiques d’actionnariat salarié, tant à dimension nationale qu’internationale, travaillant ainsi en étroite collaboration avec les bureaux et le réseau international du Cabinet.

Camille conseille également les entreprises et des grands groupes pour leurs opérations de fusions-acquisitions et de croissance externe ou de partenariats stratégiques.

 

Après l’ouverture récente du bureau de Los Angeles et le développement constant de son activité à Londres, Joffe & Associés est fier des promotions de Camille et d’Alvyn, qui s’inscrivent dans la volonté du Cabinet d’offrir des réponses sur mesure aux besoins évolutifs et complexes de ses clients.

The French Bastards augmente son capital

Retrouvez l’article original de CFNews ici.

 

The French Bastards, véritable référence sur le marché de la boulangerie-pâtisserie, augmente son capital par le biais d’une prise de participation menée par Experienced Capital. Joffe & Associés (Thomas Saltiel, Océane Christmann et Alexia Guyot) est intervenu en qualité de conseil du groupe The French Bastards dans le cadre de cette opération. 

 

Fort de près de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires, 7 points de vente et 80 collaborateurs, la société parisienne compte sur le développement d’une cinquantaine de boutiques. A ce titre, elle confie donc environ 30% de ses titres à Experienced Capital, fonds d’investissement opérationnel dédié aux marques premium. En devenant le deuxième associé de la marque derrière les fondateurs, qui restent majoritaires, Experienced Capital se positionne sur un nouveau territoire de la consommation premium avec un premier investissement dans le secteur de la boulangerie-pâtisserie.

 

Avec 7 points de vente, The French Bastards s’est jusqu’à maintenant concentré sur Paris, avec des magasins rue de Sèvres, près du Bon Marché, et rue Saint-Denis. Grâce à l’investissement d’Experienced Capital, l’enseigne compte sur le développement d’une cinquantaine de magasins dans les cinq prochaines années, en France (avec une première ouverture à Lille début juin), mais également à Londres.

 

« Nous nous réjouissons de ce partenariat avec Experienced Capital, qui va nous permettre de continuer à faire grandir notre concept et notre marque tout en préservant notre identité et nos valeurs. » commentent Julien Abourmad, Emmanuel Gunther, David Abehsera et Victor Muraille, fondateurs de The French Bastards, dans le communiqué officiel de Experienced Capital. 

 


 

Avenir Santé Formation passe sous le contrôle de Altur EdTrain

Retrouvez l’article original sur CFNews ici.

 

Avenir Santé Formation, société spécialisée dans  la formation professionnelle gravitant autour des métiers de la santé, passe sous le contrôle d’Altur EdTrain, qui injecte près de 3 M€ via une augmentation de capital. Joffe & Associés (Aymeric Dégremont, Romain Soiron, Gabriel Ayache & Alexia Guyot) est intervenu en qualité de conseil d’Altur Investissement dans le cadre de cette opération.

 

Avenir Santé Formation (ASF) a vu le jour en 2017, grâce à Platina Partners et Ghislain Crassard, le dirigeant-fondateur de Formavenir Performances, lors de la fusion avec Forma Santé. Afin de contrer les difficultés de réponses aux échéances de crédits auxquelles ASF fait face depuis la crise du COVID, Altur Investissement investit dans cette entreprise via sa nouvelle stratégie Altur EdTrain ; conseillé par la boutique M&A G2 Invest (Guillaume Somekh), l’investisseur injecte 3 M€ par le biais d’une augmentation de capital.

 

L’ambition portée par Altur EdTrain est de permettre à ASF d’atteindre 25 M€ de chiffre d’affaires d’ici cinq ans.

 

« Avenir Santé Formation est une société qui a multiplié les acquisitions ces dernières années afin d’atteindre une taille critique et une position d’acteur national. Nous investissons via une augmentation de capital, ce qui lui permet notamment de réorganiser et alléger son endettement et de se mettre en situation pour débrider sa croissance organique et d’améliorer sa rentabilité. » exprime Bertrand Cavalié, partner d’Altur EdTrain pour CFNews.

 


Adventys intègre le groupe Electrolux Professional

Retrouvez l’article de CfNews ici.

 

Adventys, fabricant français de matériel de cuisson par induction, signe son acquisition par le groupe Electrolux Professional, leader mondial sur le marché des ustensiles de cuisine. Joffe & Associés (Christophe Joffe, Océane Christmann & Rémi Rodriguez) est intervenu en qualité de conseil des cédants dans le cadre de cette opération. 

 

Société fondée en 1999 à Seurre (Côte-d’Or), Adventys se positionne comme un pionnier dans la recherche, le développement et la commercialisation de matériels à induction innovants, destinés aux cuisines professionnelles. Sept ans après avoir accueilli Arkéa Capital et Ouest Croissance à son capital,  le fabricant bourguignon intègre Electrolux Professional, une filiale appartenant à Electrolux, cotée au Nasdaq de Stockholm depuis 2020. Cette acquisition est motivée par la capacité d’Electrolux Professional à appuyer Adventys sur des projets de plus grande envergure, et le développement de nouvelles gammes visant à renforcer sa position sur le marché de la cuisine à induction.

 

Le président d’Adventys, Jean-Luc Pérot, sa famille ainsi que les deux investisseurs financiers, Arkéa Capital et Ouest Croissance, ont cédé l’ensemble de leurs parts à Electrolux Professional pour environ 22 millions d’euros. Le groupe suédois précise qu’il prévoit d’améliorer sa marge d’Ebitda grâce à cette acquisition.

 

Adventys distribue ses produits dans plus de 50 pays, réalisant un chiffre d’affaires proche de 7 millions d’euros en 2023, dont 40 % provenant des marchés internationaux, principalement en Europe et aux États-Unis. Les 40 employés de l’entreprise rejoignent un groupe suédois comptant 4 300 employés répartis dans 110 pays, ayant enregistré un chiffre d’affaires de 2 974 millions de couronnes suédoises (environ 250 millions d’euros) en 2023.

 


 

 

Eres signe l’acquisition de Retraite.com

Eres : retrouvez les informations en détails sur CFNews ici.

 

Eres signe l’acquisition de Retraite.com, société spécialisée dans la retraite proposant en ligne aux épargnants français des informations sur les dispositifs de retraite et les produits d’épargne, des comparatifs et simulateurs de solutions d’épargne ainsi que des bilans retraite en ligne.

 

Joffe & Associés (Aymeric Dégremont, Alexia Guyot, Virginie Davion et Clément Peillet) est intervenu en qualité de conseil des cédants de Retraite.com, dans le cadre de cette opération.

 

Eres, le spécialiste de l’épargne salariale et de l’épargne retraite, renforce sa présence en ligne et de compléter ses canaux numériques, afin de générer d’avantage et leads et de gagner en expérience utilisateurs.

 


 

 

INTERVENANTS DE L’OPERATION

Acquéreur : Eres

Cédant(s) : Ludovic Herschlikovitz et autres

 

CONSEILS

Acquéreur Avocat Corporate : Volt Associes , Hervé Bied-Charreton , Lucas d’Orgeval

Cédant Banquier d’Affaires: PWC Corporate Finance , Antoine Grenier , Adrien d’Alincourt , Quentin Duprez , Raphaël Donadieu

Cédant Avocat : Joffe & Associes , Aymeric Dégremont , Alexia Guyot , Virginie Davion , Clément Peillet

Oligofeed signe un tour de table de 600.000€

Retrouvez l’article original sur le LinkedIn d’Oligofeed ici.

 

Oligofeed, jeune deeptech lyonnaise spécialisée dans la recherche & développement de macronutriments révolutionnaire pour les abeilles, engage une levée de fonds de 600.000€ pour la commercialisation de ses solutions. Joffe & Associés (Thomas Saltiel, Océane Christmann et Clémence Bressolin) est intervenu en qualité de conseil de l’investisseur The Yield Lab Europe, et EY Ventury Avocats (Julien Tamagno et Margaux Noujarède) est intervenu au coté d’Oligofeed dans le cadre de cette opération.

 

Le déclin des abeilles représente un défi majeur pour la sécurité alimentaire mondiale. Cette disparition est largement attribuée à des facteurs tels que les maladies et le parasite Varroa Destructor, qui contribuent à une surmortalité alarmante de ces pollinisateurs essentiels. Afin de contrer la menace d’extinction pesant sur les abeilles, Oligofeed souhaite développer son micronutriment révolutionnaire, fruit de près de huit années de recherche, dans plus de 5 pays. Ce produit renforce le système immunitaire des abeilles polinisatrices, et permet de réduire leur taux de mortalité jusqu’à 80%.

 

Cette levée de fonds a été souscrite par The Yield Lab Europe et les investisseurs suivants, CCI Capital Croissance, Frédéric Banzet, Jadeplat Limited Liability Company, Frédéric Robert et Etablissements Peugeot Frères.

 

La société a jusqu’à présent pu se développer grâce à des fonds provenant de proches et à des subventions obtenues lors de concours, notamment en étant lauréate du concours I-Lab 2030 organisé par Bpifrance.  Afin de franchir l’étape de la commercialisation, Oligofeed a finalisé une première levée de fonds en avril 2024, tout en gardant une certaine discrétion sur le montant recherché et les investisseurs mobilisés. Cette augmentation de capital vise également à élargir son éventail de produits.

 

Aneta Ozieranska, co-fondatrice de la deepetch, explique pdans un communiqué officiel de la société : « Avec le déclin de la santé des pollinisateurs, il est crucial que l’écosystème de financement soutienne des approches innovantes pour résoudre ce problème. Je suis ravi d’accueillir nos nouveaux partenaires, qui nous apportent une expertise précieuse pour améliorer nos chances de réussite. »

 

Oligofeed souhaite élargir son champ des possibles, avec pour visée un démarrage de la commercialisation mi-2025.

Capza Transition entre au capital d’Objectif CRPE

Retrouvez l’article original de CFNews ici.

 

Objectif CRPE, spécialisée dans la préparation au concours de professeur des écoles, procède à sa scission de Cartesia Education avec l’assistance de Capza Transition, qui acquiert le contrôle et envisage de la valoriser entre 20 et 30 millions d’euros. Joffe & Associés (Emilie de Vaucresson) est intervenu en tant que conseil de Cartesia Education, aux cotés de 8 Advisory Avocats et Amala Partners. 

 

CAPZA fait l’acquisition d’une part majoritaire dans Objectif CRPE, leader de la préparation en ligne au concours de recrutement des professeurs des écoles. Objectif CRPE est reconnu pour son excellence dans la préparation au Concours de Recrutement de Professeur des Écoles (CRPE), offrant une plateforme en ligne complète et flexible, une expertise en enseignement interactif et un taux de réussite de 80% au CRPE, largement au-dessus de la moyenne nationale qui avoisine les 35%.

 

Cartesia Education, sous la direction de Benjamin Charignon et Aimery de Vaujuas, s’affirme comme un leader sur le marché des entreprises de formation professionnelles. Ainsi, 400 enseignants et examinateurs dispensent des cours en direct et en replay, proposent des entraînements aux épreuves écrites et orales du concours, et corrigent les copies, le tout via internet. Fondée en 2017 dans le but spécifique de former des personnes en reconversion pour le concours, cette PME a récemment élargi son offre avec « Passion Pédagogie »destinée à accompagner les jeunes enseignants dans leurs premières prises de poste, en enregistrant aujourd’hui un chiffre d’affaires supérieur à 7 millions d’euros.

 

 

« En plus de la forte croissance sur son métier historique, l’entreprise peut alimenter son développement en se positionnant sur d’autres concours d’État, accélérer dans la formation continue ou encore pousser une offre dédiée pour les étudiants, une fois la réforme entérinée » expliquent Eugénié Hériard-Dubreuil et Martine Depas, respectivement dirigeante de d’Objectif CRPE, et avocate associée chez Amala Partners.

Weenat boucle un tour de table de 8,5 millions d’euros

Retrouvez l’articile original de CFnews ici.

 

Pour étendre ses activités à travers l’Europe, le fournisseur de données agro-météorologiques Weenat conclut une levée de fonds de série C de 8,5 millions d’euros avec des investisseurs tels que l’allemand ECBF, le hollandais Pymwymic, et l’investisseur historique Idia Capital Investissement. Joffe & Associés (Océane Christmann et Clémence Bressolin) est intervenu en qualité de conseil de European Circular Bioeconomy Fund (ECBF) et de  Pymwymic dans le cadre de cette opération. 

 

Créée en 2014, la start-up basée à Nantes a initialement fait sensation avec ses mini-capteurs conçus pour simplifier le suivi de la teneur en eau des sols agricoles. Souhaitant accélérer son ambition, la société spécialisée dans la fourniture de données météorologiques vise à concrétiser sa vision grâce à un tour de table de de 8,5 millions d’euros.

 

Cette opération voit l’entrée en jeu de l’allemand European Circular Bioeconomy Fund (ECBF), un fonds formé à la suite d’un appel d’offres de la Commission européenne visant à financer les projets industriels dans le domaine de l’économie circulaire et écologique à un stade avancé, ainsi que le hollandais Pymwymic et Liberset, tandis que l’investisseur historique Idia Capital Investissement renouvelle son soutien financier. Ce dernier avait dirigé la série précédente de 4 millions d’euros en 2021, et précédemment, la start-up avait obtenu 2 millions d’euros de fonds régionaux en 2019.

 

« Il faut permettre aux agriculteurs de vivre de leur métier », explique Jérôme Le Roy, fondateur de Weenat pour le magazine Les Echos. « Au-delà de la poursuite du développement des produits, la levée répondra principalement à notre ambition de déploiement européen, notamment dans l’Europe de l’Est, et servira éventuellement à réaliser de nouvelles petites acquisitions. Il va falloir qu’on sorte de cette crise par le haut », conclut-il.


BOYDSense augmente son capital de 7 millions d’euros

Retrouvez l’article complet sur le site de BOYDSense ici.

 

La société de dispositifs médicaux BOYDSense a procédé à une augmentation de capital de 7 millions d’euros, pour le développement de ses solutions de surveillance non invasive du glucose. Joffe & Associés (Thomas Saltiel, Charlotte Viandaz et Rémi Rodriguez) est intervenu en qualité de conseil de la société BOYDSense et de ses investisseurs historiques, Jolt Capital et Ambrosia Investments Group dans le cadre de cette opérations. 

 

La division de technologie médicale (‘medtech’) d’Alpha MOS conclut une levée de fonds de sept millions d’euros, comprenant 1,5 million d’euros provenant de la conversion d’obligations convertibles, et 5,5 millions d’euros de trésorerie supplémentaire. Cette augmentation de capital est réalisée par un groupe d’investisseurs mené par le fonds d’investissement « Swiss Diabetes Venture Fund » et par la société Bioserenity avec la participation du Fonds EIC du Conseil européen de l’Innovation. Les deux actionnaires historique d’Alpha MOS, Jolt Capital et Ambrosia Investments participent également à cette opération à travers la conversion des obligations convertibles qu’ils avaient souscrites en 2023.

 

Avec cette augmentation, BOYDSense vise ainsi une accélération du développement de son dispositif non invasif de mesure du glucose pour les personnes atteintes de diabète et de pré-diabète. Les fonds levés permettront à la société de lancer de nouvelles études cliniques, de mettre en place les procédures qualité nécessaires à l’obtention des certifications requises – notamment ISO 13485 – pour une future autorisation de mise sur le marché, de poursuivre la miniaturisation et de recruter des postes clés, tout en assurant une autonomie financière jusqu’en 2025.

 

Dans le communiqué de Boydsense, le directeur de la société Ben Delhey explique que ;  « Ces nouveaux investisseurs apportent à BOYDSense à la fois des ressources financières importantes et de nouvelles compétences et expertises précieuses. Ils complètent le savoir-faire et l’immense contribution de l’équipe de BOYDSense, que je tiens à féliciter pour toutes les étapes que nous avons déjà franchies ».

 

Selon Fortuneo Banque, après cette opération, Alpha MOS restera actionnaire majoritaire avec plus de 60% du capital de BOYDSense.